Visiter Kaş et ses alentours ?

Il y a quelques semaines que nous sommes rentrés de vacances, avec le teint encore hâlé et des images de mer turquoise à l’infini… Une très belle semaine passée à Kaş, sur la côte Turquoise de Turquie, au printemps 2019.

Et pour ne rien vous cacher, on a couplé cette semaine avec 4 jours de plus sur Fethiye, autre station balnéaire bien connue à une centaine de kilomètres à l’ouest. Vous pouvez d’ailleurs lire mon article sur Rayonner autour de Fethiye, oh Yeah!

Mais vous pourriez tout aussi bien poursuivre vers l’est, et Rayonner autour d’Antalya!

Se rendre à Kaş

En avion

Pour rejoindre Kaş depuis Istanbul, vous pouvez opter pour l’avion. Toutefois, sachez que l’aéroport le plus proche, celui de Dalaman, se trouve à environ 2h20 de route, à l’ouest de Fethiye. Celui d’Antalya, à l’est, est encore plus loin, à 3h15 environ.

Les hôtels ou les agences de tourisme organisent très bien les navettes pour venir vous récupérer sur Dalaman, donc n’hésitez pas à demander au moment de votre réservation. Sinon la location de véhicule est toujours possible à l’aéroport.

Par la route

Si vous avez plus de temps, vous pouvez descendre par la route. C’est ce que nous avons fait cette fois-ci. Depuis Istanbul, il faut compter 10h de route. Cela semble long dit comme ça, mais la route est agréable, les paysages variés, et on peut couper le trajet en s’arrêtant à Eskişehir ou Afyon, par exemple.

Se loger à Kaş

Globalement sur Kaş, vous pouvez choisir vos hôtels dans le cœur du village, si vous préférez sortir à pied en journée ou le soir. Sinon, sur la péninsule, si vous privilégiez la quiétude, avec des vues sur la mer, juste incroyables!

Nous nous sommes fait plaisir, en louant une villa complète via le site Air B’n’B, sur la péninsule. C’est un petit peu cher mais le rapport qualité-prix est excellent. Cela peut vraiment valoir le coup si vous voyagez à plusieurs familles d’amis, par exemple.

Si vous résidez sur la péninsule, il est préférable d’être motorisé pour ne serait-ce que faire vos courses au village. Mais ce n’est pas indispensable dans la mesure ou des dolmuş – navettes – circulent régulièrement (toutes les demi-heure ou heure selon la saison).

Mon planning de visites pour une semaine à Kaş

Voici donc le récit de notre semaine à Kaş, sachant que nous voyagions en famille avec nos 2 enfants de 7 et 10 ans, et leur mamie!

Jour 1 – Découverte de Kaş et farniente au bord de l’eau

Kaş est un petit village de pêcheurs, qui a su se préserver du tourisme de masse. Vous pouvez donc flâner dans ses ruelles, boire un coup, manger une glace ou une gaufre…

En plein centre, en haut d’une rue, ne manquez pas d’observer le tombeau lycien (daté du 5ème siècle avant JC).

Sur le port, de nombreux bateaux de plongée et/ou de croisière vous proposent des excursions.

En marchant un peu en direction de la presqu’île, vous arriverez sur un théâtre antique, avec vue sur la mer!

Pour la baignade, pas vraiment de plages de sable, plutôt des criques et des rochers. Une toute petite – mais très mignonne – se situe au début de la presqu’île (Halk plajı). Sinon, les hôtels ont généralement une piscine et éventuellement un accès à la mer via échelle.

Jour 2 – L’église du Père Noël à Demre et site antique de Mira

Direction la ville de Demre, à 45 minutes de route à l’est. Nous allons visiter la ville du Père Noël!

Eglise Saint-Nicolas – Baba Noel kilisesi

Statue du Père Noël, Baba Noël, devant l'église de Saint-Nicolas à Demre en Turquie
Statue du Père Noël

En effet, avant de devenir le personnage magique qui vit aujourd’hui au Pôle Nord, le véritable Saint-Nicolas a vécu à Demre (ancienne cité lycienne de Myra). Il y était archevêque au début du 4ème siècle. Riche orphelin, il aurait distribué toute sa fortune à d’autres enfants pauvres. Il fait partie des Saints les plus vénérés par les chrétiens Orthodoxes, notamment russes. Mais aussi dans le Nord et l’Est de la France où il est dignement fêté le 6 décembre, anniversaire de sa naissance.

En arrivant à Demre, rendez-vous donc directement à l‘église de Saint-Nicolas – Baba Noel Kilisesi (le reste de la ville n’a pas grand intérêt). Cette église orthodoxe est aujourd’hui un musée. Tarif : 6TL ou gratuit avec la MüzeKart ou un MuseumPass valide (Turquie ou Méditerranée). Des restaurations sont en cours, mais vous pouvez admirer les nombreuses fresques murales qui sont magnifiques!

A l’intérieur de l’église, le tombeau du Saint est également visible. Vous rencontrerez certainement de nombreux pèlerins en prière. Par contre, les ossements ont été déplacés, au 11ème siècle, à Barri en Italie.

tombeau de Saint-Nicolas, le Père Noël, dans l'église de Demre en Turquie
tombeau de Saint-Nicolas

Avant de repartir, visitez la boutique officielle de la Fondation Saint-Nicolas, tenue par des Russes. Vous pourrez y acheter, ou simplement admirer, les nombreuses icônes vendues pour financer la restauration de l’église.

Site antique de Myra

A la sortie de la ville de Demre, se trouvent les vestiges de la ville antique de Myra. On y voit un très beau théâtre, et à côté de nombreux tombeaux lyciens creusés dans la falaise. Ces derniers sont taillés pareils à des petites maisons, avec des gravures intéressantes. Regardez bien, vous apercevrez des personnages en relief sur le fronton de certains! Le plus remarquable représente le défunt sur son lit de mort entouré de ses proches.

L’entrée du site vous coûte 30TL (inclus avec MüzeKart ou MuseumPass).

Jour 3 – Kayak à Kekova et château des Croisés

Une excursion à Kekova et ses ruines englouties fait partie des incontournables pour qui vient à Kaş! Vous trouverez de nombreuses agences sur Kaş qui vous proposent des formules de visite en bateau ou … en kayak!

D’abords, un mot sur Kekova. Il s’agit en fait d’une petite île, toute en longueur située juste en face du village d’Üçağız. Lequel se trouve à 50 minutes de route de Kaş. Toutes les excursions commencent donc depuis ce village. On vous y conduit en voiture ou navette, avant d’embarquer sur un bateau ou sur un kayak.

Il est possible de se rendre soit-même au village d’Üçağız pour prendre un bateau qui fait le tour de l’île de Kekova, mais étonnamment, les prix ne sont pas plus intéressants que depuis Kaş! De plus, vous ne pourrez pas louer de kayak sur place, il vous faut réserver via les agences de Kaş!!!

Nous avons donc opté pour la sortie en kayak (200TL par personne) qui permet d’approcher au plus près des ruines englouties de Kekova. (Et de muscler vos petits bras!). La traversée n’est pas très compliquée, mais demande quand même une bonne condition physique. Pour les enfants, vous pouvez les embarquer avec vous sur des kayak doubles. Ainsi eux auront le plaisir de vous éclabousser avec leur pagaie pendant que vous ramerez pour deux ;-).

Votre excursion en kayak à Kekova commence : Vous traversez la baie au petit matin, avant l’arrivée des bateaux et profitez du calme, dans ce décors de rêve!

Une première halte sur une petite plage vous permet de vous baigner dans une eau cristalline. Ensuite vous longez en kayak l’île de Kekova en observant les ruines qui sont émergées et … submergées! Très agréable. Par contre, il faut reconnaître que ce n’est pas aussi spectaculaire que l’idée que je m’en faisais.

plage de l'île de Kekova près de Kas sur la côte turquoise de méditerranée en Turquie
plage de Kekova

On arrive ensuite sur le petit village de Kaleköy qui n’est quasiment accessible que par la mer. On abandonne une petite heure nos kayaks pour une pause déjeuner. Mais avant de se remplir la panse, on profite d’une promenade dans ce village du bout du monde… Je vous propose de grimper au sommet de la colline. (après les bras, il est important de muscler les mollets, question d’équilibre ;-). Les ruines du Château Saint-Jean, une forteresse datant des Croisés, domine la lagune. Le point de vue y est magnifique!!! L’entrée est payante, donc prévoyez votre MüzeKart ou MuseumPass, sinon elle vous coûte 12TL.

vue depuis le château Saint-Jean, des Croisés, au village de Kalekoy, sur la lagune de Kekova, côte turquoise méditerranéenne de Turquie
vue sur Kekova depuis le château Saint-Jean
tombeau lycien dans la nécropole de Kaleköy, face à l'île de Kekova en Turquie, sur la côte turquoise méditerranéenne
tombeau lycien de la nécropole de Kaleköy

Le déjeuner, qui est inclus dans le prix de l’excursion, se prend dans l’un des restaurants de Kaleköy.

Puis nous terminons notre boucle en kayak en passant tout près du fameux tombeau lycien imergé. Celui-ci se trouve tout près de Kaleköy et peut même être approché à pied depuis le quai.

tombeau lycien immergé dans la baie de Kekova face au village de Kaleköy, sur la côte turquoise méditerranéenne de Turquie
célèbre tombeau immergé

En revenant sur Üçağız, jetez un œil à la nécropole qui surplombe la lagune. Voilà une belle journée, passée entre terre et mer!

Jour 4 – Kalkan et plage de Kaputaş

ruelles de Kalkan, sur la côte turquoise de méditerranéen en Turquie
Kalkan

A une demi-heure de route, à l’ouest de Kaş, se trouve la ville balnéaire de Kalkan. Cet ancien village de pêcheurs est devenu une station chic. Nous avons été assez déçus par cette visite. D’une part, en cette période d’avant-saison (début mai), tous les restaurants, boutiques et hôtels ne sont pas encore ouverts. Du coup, l’ambiance est un peu morte. D’autre part, les prix sont nettement plus élevés qu’à Kaş! Donc clairement pas un coup de coeur …

Par contre, sur le retour, 10 minutes après la sortie de Kalkan, je recommande l’arrêt sur la plage de Kaputaş, l’une des plus belles plages de Turquie! Celle-ci se situe en bas d’une falaise et est accessible par des escaliers. C’est donc un peu physique. Vous pouvez sinon vous contenter de faire de belles photos depuis la route, mais ce serait dommage de ne pas profiter un peu de ce sable fin!

plage de Kaputas près de Kalkan, région de Kas en Turquie
plage de Kaputas

Jour 5 – Plongée sous-marine à Kaş

Kaş est certainement le meilleur endroit où faire de la plongée sous-marine en Turquie. Vous trouverez un grand nombre de clubs dans le centre-ville, avec des tarifs autour de 25 euros par personne (plongée en bouteille). Les personnes qui ne plongent pas (les enfants par exemple), peuvent accompagner sur le bateau pour 5 euros. Ils ont ainsi la possibilité de nager avec masque et tuba et profitent de la balade 😉 En cette saison, prévoyez-leur une petite combi car les clubs n’ont pas forcément d’équipement adapté à leur taille et l’eau est encore un peu fraîche pour y rester longtemps.

Au cours de votre sortie en mer, vous aurez la possibilité de voir des poissons-lions, des poissons-globes, des murènes, … et des tortues marines!

Jour 6 – Plage et site antique de Patara

Ayant séjourné précédemment sur Féthiye, nous avions déjà eu l’occasion de visiter Patara. Nous avons tellement apprécié la plage de Patara, qui fait partie de mon top 3 des plus belles plages de Turquie, que nous avons décidé d’y retourner pour la journée. Elle se trouve à 45 minutes de route vers l’ouest de Kaş.

Vous retrouverez mes commentaires et conseils sur Patara, la plage aux tortues, dans mon article sur Fethiye. Et pour découvrir une autre sublime plage aux tortues, rendez-vous dans mon article sur Dalyan!

Jour 7 – autres idées pour prolonger = les gorges de Saklikent, Olympos, les chimères et Phaselis…

Si vous restez plus d’une semaine sur Kaş ou dans les environs, vous aurez encore de nombreux petits coins de paradis à découvrir. Dans mes coups de coeur que vous pourriez rajouter à votre programme :

  • Une randonnée aquatique dans les gorges de Saklikent. (1h de route de Kaş). Je vous en parle dans mon article sur Fethiye.
  • Les chimères, ces flammes éternelles qui brûlent à Çiralı, près d’Olympos. Ainsi que les ruines de Phaselis au bord de la mer. (2h de route de Kaş). Je vous en parle dans mon article sur Antalya.
  • Enfin, j’aurais pu vous parler de l’île grecque de Meis qui est toute proche de Kaş et qui est très facilement accessible en bateau. Nous n’avons pas fait cette sortie cette fois-ci. Il faut dire que les prix ne sont pas très encourageants. Par expérience, on sait que tout est toujours nettement plus cher en Grèce qu’en Turquie 😉

J’espère que vous aurez apprécié cet article et que mes conseils vous seront utiles pour vos prochains voyages! N’hésitez pas à me le dire en commentaire ou à ajouter vos propres expériences. A très vite pour de nouvelles découvertes, à Istanbul et en Turquie.