Le point au jour le jour de la situation du Coronavirus à Istanbul et en Turquie

Un article pas des plus joyeux, mais nécessaire pour faire le point sur la star qui défraye les chroniques, j’ai nommé COVID-19 ou Coronavirus. Si vous aviez prévu de voyager à Istanbul ou en Turquie dans les prochains jours ou semaines, voici ce qu’il y a à savoir concernant ce trouble-fête et les mesures prises localement.

Sinon, pour un peu plus de légèreté, retrouvez mon article « Journal d’une confinée à Istanbul » qui vise à vous faire un peu sourire.

Situation au 2 avril mars 2020 sur le Coronavirus à Istanbul et en Turquie

  • Officiellement 277 décès confirmés du Coronavirus en Turquie, sur 15 679 cas. En très – très – grande majorité, les cas de Coronavirus sont situés à Istanbul, avec 8 852 cas. Les 3 autres villes les plus touchées : Izmir (853 cas), Ankara (712 cas) et Konya (584 cas).
  • (Retrouvez tous les chiffres à jour sur la carte du monde de l’université américaine Johns-Hopkins).
  • Suppression des vols avec la France depuis le samedi 14 mars, jusqu’au 1er mai minimum.
  • Les frontières terrestres ou maritimes sont également fermées.
  • Voir le site du Consulat de France à Istanbul pour leur Foire aux Questions sur le Coronavirus!

Les mesures de prévention prises par les autorités turques contre le Coronavirus

Pour les voyageurs

  • Fermeture des frontières aériennes, maritimes et terrestres, à l’exception de quelques rares destinations (se renseigner auprès du Consulat ou des Compagnies aériennes directement, la situation évolue constamment) jusqu’au 17 avril. (Renseignez-vous auprès de votre compagnie aérienne ou agence de voyage pour les éventuels remboursements).
  • Détection des symptômes dans les aéroports, ports et postes frontières pour les personnes qui entrent sur le territoire turc. Les principaux aéroports sont équipés de caméras thermiques.

Pour toute la population sur le sol Turc

  • Confinement recommandé pour toute la population (sans mesures contraignantes). Les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes atteintes de maladies chroniques sont soumis à un confinement stricte.
  • Fermeture des bars, restaurants et commerces de plus de 3 salariés. Seuls les livraisons sont autorisées.
  • Fermeture des écoles et universités turques jusqu’au 30 avril.
  • Compétitions sportives à huis clos jusqu’à fin avril minimum.
  • Annulation des spectacles et événements réunissant beaucoup de public au moins jusqu’à fin mars à Istanbul.
  • Annulation des prières dans les mosquées, églises et autres lieux de culte.
  • Fermeture de tous les musées d’Istanbul gérés par la municipalité d’Istanbul ainsi que les musées gerés par le ministère de la culture.
  • Mise en place de distributeurs de gel hydro-alcoolique dans les transports en commun d’Istanbul. Des équipes sont dédiées à la désinfection des rues et lieux publics couverts, notamment les mosquées et églises.
  • Le maire d’Istanbul a recommandé aux professionnels du tourisme de repousser l’ouverture de la saison touristique à fin avril au lieu de fin mars.

Doit-on annuler son voyage à Istanbul et en Turquie à cause du Coronavirus?

Par les temps qui courent, on ne peut que vous conseiller d’annuler ou de reporter tous vos déplacements à l’étranger, quelque soit le pays. Depuis le 14 mars la Turquie n’est plus accessible aux ressortissants Français ou ayant séjourné en France. Donc oui, malheureusement, votre voyage à Istanbul ou en Turquie doit être annulé.

Je laisse quand même les infos ci-dessous pour les personnes francophones qui ne seraient pas concernées par l’interdiction.

Les mesures de précaution contre le Coronavirus si vous voyagez à Istanbul ou en Turquie ?

Avant de partir à Istanbul ou en Turquie?

  • Inscrivez-vous sur le site Ariane qui permet aux autorités françaises de savoir quels sont ses ressortissants sur le territoire turc à un instant donné. Et leur permet de vous contacter en cas de besoin, que ce soit au sujet du Coronavirus ou de toute autre urgence. Vous pouvez aussi consulter régulièrement le site du
    Consulat de France à Istanbul ou de l’Ambassade de France à Ankara.
  • Souscrivez une assurance voyage, cela pourrait s’avérer utile, particulièrement en ce moment… (toutefois les assurances voyage ne couvrent généralement pas les annulations pour cas d’épidémie)
  • Prévoyez du paracétamol au cas où (surtout pas d’Ibuprofène, qui semble aggraver l’infection!).

Les précautions contre le Coronavirus une fois sur place à Istanbul ou en Turquie

Évitez les bains de foule! C’est une mesure de bon sens, mais qu’il est difficile de respecter dans une ville bouillonnante comme Istanbul.

Surtout, pratiquez les gestes d’hygiène élémentaires :

  • Se laver les mains très régulièrement, voire les passer au gel hydroalcoolique
  • Tousser ou éternuer dans son coude
  • Se moucher dans un mouchoir en papier que l’on jette après chaque usage
  • Eviter de se serrer la main, se faire la bise, …
  • Porter un masque jetable si vous êtes malade ou si vous faites partie de la population à risque.

Si vous ressentez les symptômes du Coronavirus pendant votre séjour à Istanbul ou en Turquie?

Les symptômes du Coronavirus sont la fièvre ou sensation de fièvre, la toux, ou des difficultés respiratoires. Si vous présentez l’un de ces symptômes, voici comment réagir :

  • Évitez tout contact avec votre entourage et portez un masque.
  • Vous pouvez prendre du paracétamol pour traiter la fièvre et les courbatures. Mais ne prenez surtout pas d’Ibuprofène qui semble aggraver l’infection!
  • N’allez pas chez un médecin pour ne pas risquer de contaminer son cabinet, mais vous pouvez contacter par téléphone un médecin référent listé par le Consulat ou l’Ambassade.
  • Si les difficultés respiratoires s’aggravent, rendez-vous dans l’un des 25 hôpitaux référencés par les autorités turques. Sachez qu’il y a 4 hôpitaux référencés sur Istanbul, dont 3 côté Europe et 1 côté Asie. (voir aussi les hôpitaux privés tels que l’hôpital américain ou Acibadem qui offrent surement plus de lits, mais ça a un coût!).
  • Pensez à avertir votre assurance voyage si vous en avez une et/ou le Consulat ou Ambassade.
  • Pour les urgences, contactez par téléphone votre Consulat de France à Istanbul ou votre Ambassade de France à Ankara.
  • Pour information, le numéro des urgences en Turquie est le 112.

La grande majorité des personnes malades du Coronavirus ne sont pas en danger mortel, heureusement. Donc ne le prenez pas à la légère, mais ne paniquez pas non plus. Dans la plupart des cas il suffira de prendre du paracétamol pour traiter la fièvre et les courbatures, et du repos.

Quels masques porter contre le coronavirus?

A Istanbul, on commence tout juste à découvrir cette nouvelle mode du masque anti-coronavirus. Vous aurez sans doute remarqué qu’il y a 2 types de masques. Voici donc un petit éclairage sur quel masque choisir en quelle occasion (j’ai l’impression d’écrire un blog de mode…).

Le masque chirurgical pour ne pas contaminer les autres

Si vous présentez des symptômes de la maladie et que vous n’êtes pas un professionnel de santé, c’est le masque dit « chirurgical » qu’il vous faut. Il en existe toute une gamme depuis le type I, type II et type II-R, avec une efficacité croissante. Ce type de masque doit correspondre à la norme Française et Européenne « NF EN 14683 » pour être efficace.

Le masque chirurgicale fonctionne comme une barrière contre les projections. Il vous permet donc de ne pas projeter le virus avec vos éternuements ou votre toux.

Ce masque sert à la base aux chirurgiens pour éviter qu’ils ne contaminent leurs patients avec leurs propres germes. Il est donc principalement utile pour les personnes malades afin qu’elle ne contaminent pas les autres!

Le masque coque, seulement si vous êtes un professionnel de santé

Le masque coque type « Bec de canard » est un masque de protection respiratoire qui est utilisé par les professionnels de santé en contact avec des personnes malades du Coronavirus (ou autre infection respiratoire). Il faut choisir la gamme FFP2 ou FFP3. Il est encore plus filtrant que les masques chirurgicaux, mais n’a pas d’intérêt à être porté par un civile lambda. D’autant que le masque coque doit absolument être adapté à la morphologie de la personne. Donc si vous portez un masque coque mal ajusté, vous risquez d’être moins bien protégé qu’avec un masque chirurgical.

Laissez donc ces masques aux professionnels de santé pour ne pas créer de pénurie!

Les masques Do It Yourself!

Si vous avez l’âme créative et que vous voulez vous lancer dans la fabrication de jolis masques anti-coronavirus… il y a plein de tutos qui circulent en ligne. Par contre, niveau protection ne vous emballez pas. C’est plus esthétique qu’efficace!

Comment porter son masque de protection contre le Coronavirus?

Pour bien porter votre masque et qu’il soit efficace, assurez-vous qu’il soit dans le bon sens! C’est à dire, face colorée à l’extérieur, le rembourrage en haut sur l’arrête du nez et le menton bien englobé.

La durée de vie d’un masque chirurgical contre le Coronavirus n’est que de 3 heures! Un masque FFP2, légèrement plus. Donc jetez-le dans une poubelle au-delà de ces 3h et lavez-vous bien les mains.

Où acheter son masque de protection contre le Coronavirus à Istanbul et en Turquie?

Pour le moment, je ne constate pas de pénurie de masque à Istanbul, ni de gel hydroalcoolique d’ailleurs. Mais les prix commencent à monter. Donc ne rentrez pas dans la psychose qui ne fait que créer des problèmes supplémentaires de pénurie et de hausse des prix!

Si toutefois vous avez besoin d’acheter des masques de protection contre le Coronavirus, privilégiez vos achats en pharmacie (Eczane en turc, enseigne marquée d’un E rouge) plutôt que sur Internet. En France, depuis le 4 mars, l’achat des masques est soumis à ordonnance médicale pour ne les réserver qu’aux personnes malades ou à risque.

Si vous êtes tentés par un achat en ligne, faites bien attention aux arnaques. Ne passez que par des sites et vendeurs sérieux, vérifiez bien que ceux-ci sont labellisés NF EN 14683 et n’hésitez pas à les renvoyer si vos masques sont défectueux.

Si vous portez un masque, sachez que celui-ci ne sert à rien si vous n’avez pas par ailleurs une bonne hygiène des mains!

Les gels hydroalcooliques contre le Coronavirus

On ne le répète jamais assez, lavez-vous les mains! En effet, un bon nettoyage au savon permet d’éliminer efficacement les bactéries et virus de vos mains. A condition tout de fois de bien les laver pendant au moins 20 secondes!

Si vous êtes dans les transports en commun ou de manière générale à l’extérieur de chez vous, sans possibilité de vous lavez les main, alors le gel hydroalcoolique vient en dépannage. N’en abusez pas non plus! Car l’alcool dessèche la peau.

Pour le moment, je ne constate pas de pénurie de gel hydroalcoolique dans les pharmacies à Istanbul.

Ne paniquez pas outre mesure et ne vous ruez pas sur les stocks de gel et de masque afin de ne pas créer de pénurie. Les personnes les plus fragiles en ont besoin en priorité!

Infos ou intox?

Terminons cet article avec quelques rumeurs qui ont circulé sur les réseaux sociaux et qui pourront au moins avoir le mérite de nous faire sourire en ces temps moroses…

  • Les turcs auraient un gêne spécial qui les immuniserait contre le coronavirus? C’est FAUX bien-sûr, mais c’est drôle. Sauf si les auteurs de cette fake-news y croient vraiment…
  • L’eau de Cologne est plus efficace que le gel hydro-alcoolique? NON, car l’eau de Cologne titre généralement à moins de 70° d’alcool. Elle est donc moins efficace qu’un gel hydro-alcoolique pour détruire les virus. Mais c’est mieux que rien, ça sent bon et on en trouve partout en Turquie 😉
  • Boire du thé tue le Coronavirus? NON. C’est une rumeur que l’on aurait envie de croire, tant on absorbe de thé en Turquie. Mais malheureusement ce n’est pas prouvé scientifiquement. Donc buvez votre thé, ou tout autre boisson chaude, tant que vous voulez. ça ne vous fera pas de mal, mais ça ne vous immunisera pas non plus contre le Coronavirus.

Bon courage à tous ceux qui doivent malheureusement annuler ou reporter leur voyage à Istanbul ou ailleurs en Turquie, à cause de ce maudit Coronavirus.

Bon courage aussi à tous ceux qui vivent en Turquie et qui se retrouvent comme partout dans cette situation très particulière. Je continue de vous tenir informés très régulièrement s’il y a du nouveau sur la situation.

J’essaye ces prochains jours de vous partager des choses plus gaies!

Tout ceci sera bientôt derrière nous…