Le point au jour le jour de la situation du Coronavirus à Istanbul et en Turquie

Un article un peu spécial, mais nécessaire pour faire le point sur la star qui défraye les chroniques en 2020, j’ai nommé COVID-19 ou Coronavirus. Depuis la mi-mars, je vous tiens informés en temps réel de l’évolution de la situation, en lien direct avec les autorités françaises d’Istanbul.

Donc, si vous prévoyez de voyager à Istanbul ou en Turquie dans les prochains jours ou semaines, voici ce qu’il y a à savoir concernant ce trouble-fête, les mesures prises localement et l’ouverture des frontières.

Sinon, pour un peu plus de légèreté, retrouvez mon article « Journal d’une confinée à Istanbul » qui relate mes premières semaines de confinement en mars 2020 et vise à vous faire un peu sourire ;-).

Situation au 24 juillet 2020 sur le Coronavirus à Istanbul et en Turquie

  • Les frontières sont désormais rouvertes pour les voyageurs qui souhaitent venir en Turquie (à l’exception des Iraniens), que ce soit pour motif professionnel, familial ou touristique!
  • Reprise des vols avec la France ! Un premier vol direct vers la France de la Turkish Airlines a eu lieu le 12 juin (ils étaient supprimés depuis le 14 mars). Même si le nombre de vols est limité, cela reprend progressivement…
  • Il n’y a plus de quatorzaine obligatoire pour les français arrivant en Turquie. Dans le sens Turquie vers France, les voyageurs arrivant sur le sol français doivent encore effectuer une quatorzaine, mais volontaire.
  • D’ici le 1er août, les voyageurs qui arrivent en France depuis la Turquie devront faire un test de dépistage au coronavirus, la Turquie étant pour l’instant sur la liste rouge de l’europe.
  • Des mesures particulières concernant les déplacements inter-urbains ont été mises en place, pour les résidents uniquement. Pour prendre un bus, un train ou un avion, il faut demander un numéro HES. La procédure est simple mais obligatoire. Elle est détaillée dans la FAQ du site du consulat de France à Istanbul.
  • Officiellement 5 580 décès confirmés du Coronavirus en Turquie, sur 224 252 cas (et 207 374 guérisons). Le nombre de décès est donc nettement moins élevé qu’en France, mais le virus circule toujours. Il convient donc de rester prudent.
  • Retrouvez les chiffres à jour sur la carte du monde de l’université américaine Johns-Hopkins. Ou pour une vision plus claire sur l’évolution des cas, sur la page google actualités Turquie.
  • Voir le site du Consulat de France à Istanbul pour leur Foire aux Questions sur le Coronavirus!

Les mesures de prévention prises par les autorités turques contre le Coronavirus

Pour les voyageurs

  • Les frontières sont à nouveau OUVERTES pour entrer en Turquie! (pour toutes les nationalités, hors Iranienne). Que ce soit pour raison familiale, professionnelle, ou touristique, les français peuvent donc venir en Turquie. (Et bien-sûr ils pourront re-rentrer en France!)
  • Une prise de température est faite à l’arrivée sur le sol turc. En cas de symptômes, des tests et quatorzaine peuvent être imposés.
  • Les touristes sont soumis aux mêmes mesures que les résidents de Turquie (hors le point sur le numéro HES pour les déplacements interurbains).
  • Attention en revanche, après le 1er août, lors de votre retour en France, un test PCR vous sera demandé (la Turquie étant encore sur la liste rouge). Il pourra être fait en Turquie dans les 72 heures avant votre retour, ou sur le sol français à l’arrivée. Je vous conseille de le faire en France où le test devrait être gratuit. A l’aéroport d’Istanbul il coûte environ 400TL.

Pour toute la population sur le sol Turc

  • A Istanbul et autres grandes villes, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics clos mais également dans les rues ou dans les voitures. En dehors des grandes villes, le masque n’est pas obligatoire dans les rues. Mais de manière générale, gardez-le toujours avec vous en dehors de chez vous, on ne sait jamais!
  • Des couvre-feux avaient été décrétés les week-end, jusqu’à début juillet. Ce n’est plus le cas actuellement. Les personnes âgées de plus de 65 ans qui étaient confinées sont à nouveau autorisées à sortir entre 10h et 20h. Les enfants ont désormais le droit de sortir tous les jours, accompagné d’un adulte.
  • Les restaurants, commerces et centres commerciaux (y compris Grand Bazaar) sont à nouveau ouverts. Gel hydroalcoolique et prise de température sont effectués à l’entrée de chaque lieu clos, y compris dans les rues très commerçantes.
  • Les musées sont à nouveau ouverts aux visiteurs depuis début juin (voir mon article sur l’état des lieux des ouvertures et restaurations en cours des musées d’Istanbul)
  • La grande prière dans les mosquées, les messes dans les églises et autres activités de culte s’effectuent à nouveau. En revanche, les « spectacles » de derviches tourneurs ne devraient reprendre qu’après le 1er août.
  • Certains hammams ont rouverts, mais pas tous.
  • Les écoles et universités ne rouvriront pas avant la rentrée prochaine! (et encore, pas sûr…)
  • Pour les déplacements inter-urbains en transport en commun (bus, train, avion, bateau), les voyageurs doivent demander un code HES, du nom de l’application mise en place par les autorités turques Hayat Eve Sığar (l’équivalent du stop-covid français). La procédure est expliquée dans la FAQ du consulat de France à Istanbul. Pour les touristes, cette mesure devait également s’appliquer, mais devant les difficultés de mise en oeuvre, il semble qu’elle ne soit plus obligatoire. Donc pas besoin de code HES pour les touristes!

Doit-on annuler son voyage à Istanbul et en Turquie à cause du Coronavirus?

Ces derniers temps, on ne pouvait que vous conseiller d’annuler ou de reporter tous vos déplacements à l’étranger, quelque soit le pays. Depuis le 14 mars la Turquie n’était plus accessible aux ressortissants Français ou ayant séjourné en France.

Mais le plus dur semble être passé. Donc, le tourisme peut désormais reprendre doucement en Turquie. L’été 2020 va être une saison complètement chamboulée, mais… Les touristes étrangers peuvent revenir visiter la Turquie depuis la mi-juin 2020, avec la réouverture des frontières et la reprise très progressive des vols!

Il faudra tout de même s’adapter aux nouvelles conditions de sécurité sanitaires nationales et internationales. Je vous en redonne ci-dessous, les grandes lignes et les spécificités turques.

Les mesures de précaution contre le Coronavirus si vous voyagez à Istanbul ou en Turquie ?

Avant de partir à Istanbul ou en Turquie?

  • Inscrivez-vous sur le site Ariane qui permet aux autorités françaises de savoir quels sont ses ressortissants sur le territoire turc à un instant donné. Et leur permet de vous contacter en cas de besoin, que ce soit au sujet du Coronavirus ou de toute autre urgence. Notamment si vous êtes bloqué et cherchez à rentrer en France! Vous pouvez aussi consulter régulièrement le site du
    Consulat de France à Istanbul ou de l’Ambassade de France à Ankara.
  • Souscrivez une assurance voyage, cela pourrait s’avérer utile, particulièrement en ce moment… (toutefois les assurances voyage ne couvrent généralement pas les annulations pour cas d’épidémie)
  • Prévoyez du paracétamol au cas où (surtout pas d’Ibuprofène, qui semble aggraver l’infection!).

Les précautions contre le Coronavirus une fois sur place à Istanbul ou en Turquie

Évitez les bains de foule! C’est une mesure de bon sens, mais qu’il est parfois difficile de respecter dans une ville bouillonnante comme Istanbul.

Surtout, pratiquez les gestes d’hygiène élémentaires :

  • Se laver les mains très régulièrement, voire les passer au gel hydroalcoolique
  • Tousser ou éternuer dans son coude
  • Se moucher dans un mouchoir en papier que l’on jette après chaque usage
  • Ne pas se serrer la main, se faire la bise, …
  • Porter un masque jetable ou lavable (on en trouve facilement à Istanbul, et on le porte aussi bien dans la rue que dans les commerces). Le port du masque est actuellement obligatoire en Turquie (sous peine d’amende).

Si vous ressentez les symptômes du Coronavirus pendant votre séjour à Istanbul ou en Turquie?

Les symptômes du Coronavirus sont la fièvre ou sensation de fièvre, la toux, ou des difficultés respiratoires. Si vous présentez l’un de ces symptômes, voici comment réagir :

La grande majorité des personnes malades du Coronavirus ne sont pas en danger mortel, heureusement. Donc ne le prenez pas à la légère, mais ne paniquez pas non plus. Dans la plupart des cas il suffira de prendre du paracétamol pour traiter la fièvre et les courbatures, jusqu’à disparition des symptômes en quelques jours..

Quels masques porter contre le coronavirus?

A Istanbul, les masques n’ont jamais été en rupture. On trouve partout des masques lavables ou des masques jetables. Vous aurez sans doute remarqué qu’il y a 2 types de masques jetables. Voici donc un petit éclairage sur ces masques jetables.

Le masque chirurgical pour ne pas contaminer les autres

Si vous présentez des symptômes de la maladie et que vous n’êtes pas un professionnel de santé, c’est le masque dit « chirurgical » qu’il vous faut. Il en existe toute une gamme depuis le type I, type II et type II-R, avec une efficacité croissante. Ce type de masque doit correspondre à la norme Française et Européenne « NF EN 14683 » pour être efficace.

Le masque chirurgicale fonctionne comme une barrière contre les projections. Il vous permet donc de ne pas projeter le virus avec vos éternuements ou votre toux.

Ce masque sert à la base aux chirurgiens pour éviter qu’ils ne contaminent leurs patients avec leurs propres germes. Il est donc principalement utile pour les personnes malades afin qu’elle ne contaminent pas les autres!

Le masque coque, seulement si vous êtes un professionnel de santé

Le masque coque type « Bec de canard » est un masque de protection respiratoire qui est utilisé par les professionnels de santé en contact étroit avec des personnes malades du Coronavirus (ou autre infection respiratoire). Il faut choisir la gamme FFP2 ou FFP3. Il est encore plus filtrant que les masques chirurgicaux, mais n’a pas d’intérêt à être porté par un civile lambda. D’autant que le masque coque doit absolument être adapté à la morphologie de la personne. Donc si vous portez un masque coque mal ajusté, vous risquez d’être moins bien protégé qu’avec un masque chirurgical.

Laissez donc ces masques aux professionnels de santé!

Les masques Do It Yourself!

Si vous avez l’âme créative et que vous voulez vous lancer dans la fabrication de jolis masques anti-coronavirus… il y a plein de tutos qui circulent en ligne. Par contre, niveau protection ils seront un peu moins efficaces.

Les masques en tissu réutilisables

Des masques réutilisables sont également disponibles dans le commerce. La Turquie a cela de magique, c’est qu’elle est très réactive pour produire le produit tendance à l’instant T!

Vous trouverez donc un large choix de masques soit de couleur noir tout simples, soit des modèles très tendances. Ils inondent déjà les étals d’Eminönü! Les fans de foot pourront choisir entre un masque du Besiktas, de Galatasaray ou de Fenerbahce!

Comment porter son masque de protection contre le Coronavirus?

Pour bien porter votre masque et qu’il soit efficace, assurez-vous qu’il soit dans le bon sens! C’est à dire, face colorée à l’extérieur, le rembourrage en haut sur l’arrête du nez et le menton bien englobé.

La durée de vie d’un masque chirurgical contre le Coronavirus n’est que de 3 heures! Un masque FFP2, légèrement plus. Donc jetez-le dans une poubelle (pas dans le Bosphore!) au-delà de ces 3h et lavez-vous bien les mains.

Où acheter son masque de protection contre le Coronavirus à Istanbul et en Turquie?

A aucun moment je n’ai constaté de pénurie de masque à Istanbul, ni de gel hydroalcoolique d’ailleurs.

Si vous avez besoin d’acheter des masques de protection contre le Coronavirus, privilégiez vos achats en pharmacie (Eczane en turc, enseigne marquée d’un E rouge) plutôt que sur Internet.

Si vous portez un masque, sachez que celui-ci ne sert à rien si vous n’avez pas par ailleurs une bonne hygiène des mains!

Les gels hydroalcooliques contre le Coronavirus

On ne le répète jamais assez, lavez-vous les mains! En effet, un bon nettoyage au savon permet d’éliminer efficacement les bactéries et virus de vos mains. A condition tout de fois de bien les laver pendant au moins 20 secondes!

Si vous êtes dans les transports en commun ou de manière générale à l’extérieur de chez vous, sans possibilité de vous lavez les main, alors le gel hydroalcoolique vient en dépannage. N’en abusez pas non plus! Car l’alcool dessèche la peau.

Des distributeurs de gel hydroalcooliques sont installés partout dans les lieux publics et à l’entrée de chaque commerce (avec prise de température en plus!).

Infos ou intox?

Terminons cet article avec quelques rumeurs qui ont circulé sur les réseaux sociaux et qui pourront au moins avoir le mérite de nous faire sourire en ces temps moroses…

  • Les turcs auraient un gêne spécial qui les immuniserait contre le coronavirus? C’est FAUX bien-sûr, mais c’est drôle. Sauf si les auteurs de cette fake-news y croient vraiment…
  • L’eau de Cologne est plus efficace que le gel hydro-alcoolique? NON, car l’eau de Cologne titre généralement à moins de 70° d’alcool. Elle est donc moins efficace qu’un gel hydro-alcoolique pour détruire les virus. Mais c’est mieux que rien, ça sent bon et on en trouve partout en Turquie 😉
  • Boire du thé tue le Coronavirus? NON. C’est une rumeur que l’on aurait envie de croire, tant on absorbe de thé en Turquie. Mais malheureusement ce n’est pas prouvé scientifiquement. Donc buvez votre thé, ou tout autre boisson chaude, tant que vous voulez. ça ne vous fera pas de mal, mais ça ne vous immunisera pas non plus contre le Coronavirus.

Bon courage à tous ceux qui ont dû malheureusement annuler ou reporter leur voyage à Istanbul ou ailleurs en Turquie, à cause de ce maudit Coronavirus.

Bon courage aussi à tous ceux qui vivent en Turquie et qui avoir vécu cette situation très particulière du confinement à Istanbul doivent faire face à une crise économique inédite. Je continue de vous tenir informés très régulièrement s’il y a du nouveau sur la situation.

Et pensez à me suivre sur la page Facebook de Graine de Stambouliote, pour des petites news régulières.

Retrouvez également ces articles que j’ai eu le plaisir d’écrire pour d’autres médias pendant cette période de Coronavirus :

Tout ceci sera bientôt derrière nous…