Le point au jour le jour de la situation du Covid-19 à Istanbul et en Turquie

Dernière mise à jour : 1er décembre 2020

Un article un peu spécial, mais nécessaire pour faire le point sur la star qui défraye les chroniques en 2020, j’ai nommé le Coronavirus, cause d’une nouvelle maladie appelée Covid-19. Depuis la mi-mars, je vous tiens informés en temps réel de l’évolution de la situation, en lien direct avec les autorités françaises d’Istanbul.

Donc, si vous prévoyez de voyager à Istanbul ou en Turquie dans les prochains jours ou semaines, voici ce qu’il y a à savoir concernant ce trouble-fête, les mesures prises localement et la situation sur les frontières.

Sinon, pour un peu plus de légèreté, retrouvez mon article « Journal d’une confinée à Istanbul » qui relate mes premières semaines de confinement en mars 2020 et vise à vous faire un peu sourire ;-).

Evolution de la Covid-19 à Istanbul et en Turquie

  • Officiellement 19 115 décès confirmés du Coronavirus en Turquie depuis le début de la crise. Le nombre total de décès est donc bien moins élevé qu’en France. Toutefois, les chiffres officiels ne sont pas très fiables. Les cas de Covid officiellement annoncés ont longtemps été uniquement les cas symptomatiques. Depuis le 26 novembre, les nombre de cas positifs au test covid incluent les asymptomatiques. C’est pourquoi on est passé de +6 814 le 25 novembre, à +36 008 nouveaux cas le lendemain! On est actuellement autour de +20 000 nouveaux cas par jour. Le virus circule donc très activement. D’où le durcissement des mesures en Turquie depuis le 1er décembre. (voir plus bas)
  • Retrouvez les chiffres à jour et les courbes sur l’évolution de la Covid-19 en Turquie sur la page google actualités Turquie.

Peut-on voyager de la France vers la Turquie en période de Covid ?

  • Les frontières turques sont rouvertes depuis le 11 juin pour tous les voyageurs qui souhaitent venir en Turquie (à l’exception de la frontière turco-iranienne), que ce soit pour motif professionnel, familial ou touristique!
  • Reprise des vols entre France et Turquie ! Les vols entre la France et la Turquie ont été totalement supprimés entre le 14 mars et le 12 juin 2020. Ils ont désormais repris. Même si le nombre de vols reste plus limité qu’en temps normal, on trouve maintenant des vols réguliers et directs avec Paris et plusieurs villes de province. Toutefois des annulations de vols ou modifications de dates sont encore possibles. Renseignez vous auprès de votre compagnie aérienne et préférez passer en direct plutôt que par des agences intermédiaires (en cas d’annulation le remboursement sera plus simple).
  • A compter du 28 décembre 2020, tous les voyageurs arrivant en Turquie devront présenter un test PCR négatif à l’embarquement (réalisé dans les 72h avant le vol). En cas de non présentation de ce test, un isolement pendant 7 jours dans votre logement vous sera imposé avant de refaire un nouveau test.
  • Une prise de température est faite dès l’embarquement dans l’avion en partance vers la Turquie. En cas de symptômes, un test PCR peut être fait à l’aéroport en Turquie et en cas de résultat positif une quatorzaine peut être imposée dans un hôtel.
  • Il n’y a donc plus de quatorzaine obligatoire systématique pour les français arrivant en Turquie (s’il ne présentent pas de symptômes Covid évidemment).
  • Pensez également à vous inscrire sur le site Ariane qui permet aux autorités françaises de savoir quels sont leurs ressortissants sur le territoire turc à un instant donné. Et leur permet de vous contacter en cas de besoin, que ce soit au sujet du Coronavirus ou de toute autre urgence.
  • N’hésitez pas à consulter le site du Consulat de France à Istanbul pour leur Foire aux Questions sur le Coronavirus. Elle est très complète.

Quelles sont les mesures de prévention contre la Covid-19 en Turquie?

  • A Istanbul et dans toute la Turquie, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics clos mais également dans les rues et dans les voitures. Vous pourrez en acheter facilement (usage unique ou lavable), partout et à tarif très accessible.
  • Prise de température et distribution de gel hydroalcoolique à l’entrée de tout commerce ou lieu public clos. Et pas question de vous faufiler, des vigiles y veillent!
  • Pour les déplacements inter-urbains en transport en commun (bus, train, avion, bateau), les voyageurs doivent demander un code HES, du nom de l’application mise en place par les autorités turques Hayat Eve Sığar (l’équivalent du stop-covid français, sauf qu’elle est utilisée, elle;-)). L’obtention du code se fait par une appli ou sms envoyé depuis la Turquie. La procédure est détaillée sur le site du Consulat.
  • Depuis le 1er octobre, le code HES est également obligatoire pour les hôtels et autres hébergements (pensions, auberges, AirBnB…). La procédure pour obtenir votre code HES, est expliquée sur le site du consulat de France à Istanbul. La mesure s’applique pour les résidents ainsi que pour les touristes. Elle ne peut toutefois se faire qu’une fois arrivé sur le sol turc. Le mieux est d’avoir un forfait international ou de prendre une carte SIM dès l’arrivée à l’aéroport (Turkcell, Vodafone, Turk Telekom) pour pouvoir faire les démarches depuis votre téléphone portable. Votre code sera valable 15 jours.
  • Pendant la 1ère vague, des couvre-feu avaient été décrétés pendant les week-end et jours fériés. Depuis le 1er décembre, le couvre-feu est à nouveau en place pendant le week-end. C’est à dire que vous ne pouvez pas sortir de votre domicile entre le vendredi 21h et le lundi 05h. En semaine également, un couvre-feu partiel est imposé. Vous ne pouvez pas sortir entre 21h et 05h tous les jours de semaine. Par ailleurs, les jeunes de 20 ans et moins ne peuvent sortir que de 13h à 16h en semaine. Les personnes âgées de 65 ans et plus ne peuvent sortir que de 10h à 13h en semaine. (le non-respect du couvre-feu est puni d’une amende de 3 186TL, soit environ 300€). Pour les touristes les couvre-feux de la nuit est également valable, en revanche, ils peuvent sortir pendant les couvre-feux du week-end. Les musées restent ouverts pour eux!
  • Les commerces alimentaires (supermarchés, boulangeries, pâtisseries, …) restent ouverts pendant le week-end (de 10h à 17h). Vous pouvez vous y rendre librement (sans besoin d’attestation comme en France).
  • Les restaurants et cafés en semaine, ne sont autorisés qu’à la vente à emporter de 10h à 20h. Les livraisons sont également possibles, entre 10h et 20h y compris le week-end. (cf. site ou appli yemeksepeti.com pour commander avec un très large choix de restaurants).
  • Les autres commerces et centres commerciaux (y compris Grand Bazaar) sont ouverts en semaine de 10h à 20h. Le code HES est depuis le 1er décembre, également demandé à l’entrée des centres commerciaux.
  • Les musées nationaux ont rouvert début juin, mais les musées municipaux d’Istanbul sont de nouveau fermés. Cela concerne essentiellement la Citerne Basilique (voir mon article sur l’état des lieux des ouvertures et restaurations en cours des musées d’Istanbul pour vous aider à organiser votre programme de visites).
  • La grande prière dans les mosquées, les messes dans les églises et autres activités de culte s’effectuent à nouveau. Les « spectacles » de derviches tourneurs ont également repris.
  • Les hammams sont à nouveau fermés depuis le 1er décembre.
  • Pour info : Les écoles, collèges, lycées et universités restent pour le moment encore fermés. Les cours se font à distance depuis la mi-mars 2020!

Petit rappel qui ne mange pas de pain sur les mesures à respecter contre la Covid-19

Évitez les bains de foule! C’est une mesure de bon sens, mais qu’il est parfois difficile de respecter dans une ville bouillonnante comme Istanbul.

Surtout, pratiquez les gestes d’hygiène élémentaires :

  • Se laver les mains très régulièrement, voire les passer au gel hydroalcoolique
  • Tousser ou éternuer dans son coude
  • Se moucher dans un mouchoir en papier que l’on jette après chaque usage
  • Ne pas se serrer la main, se faire la bise, …
  • Porter un masque jetable ou lavable (on en trouve facilement à Istanbul, et on le porte aussi bien dans la rue que dans les commerces). Le port du masque est actuellement obligatoire en Turquie (on rigole pas avec les amendes!).

Que faire si vous ressentez les symptômes de la Covid-19 pendant votre séjour à Istanbul ou en Turquie?

Les symptômes du Coronavirus sont la fièvre ou sensation de fièvre, la toux, ou des difficultés respiratoires. Si vous présentez l’un de ces symptômes, voici comment réagir :

La grande majorité des personnes malades du Coronavirus ne sont pas en danger mortel, heureusement. Donc ne le prenez pas à la légère, mais ne paniquez pas non plus. Dans la plupart des cas il suffira de prendre du paracétamol pour traiter la fièvre et les courbatures, jusqu’à disparition des symptômes en quelques jours.

Les formalités liées à la Covid-19 pour le retour de Turquie vers la France

  • Depuis le 1er août, lors de votre retour en France, un test PCR vous est demandé. Depuis le 11 novembre, le test PCR doit être présenté dès l’embarquement en Turquie. Il doit être fait dans les 72 heures avant votre retour. Comptez environ 300TL dans un centre de dépistage à Istanbul (ex. CihangirLab, dans le quartier de Cihangir à 5minutes de la place Taksim, face au magasin Carrefour). Les résultats sont transmis dans la journée. Attention, il n’est plus possible de le faire à l’arrivée en France! Pas de test, pas d’embarquement.
  • Les citoyens Turcs ne peuvent pour le moment plus rentrer sur le territoire français pour motif touristique (hors cas spéciaux).

Infos ou intox?

Terminons cet article avec quelques rumeurs qui ont circulé sur les réseaux sociaux (au moins au début) et qui ont le mérite de nous faire sourire en ces temps moroses…

  • Les Turcs ont un gène spécial qui les immunise contre le coronavirus? C’est FAUX bien-sûr, mais c’est drôle. Sauf si les auteurs de cette fake-news y croient vraiment…
  • L’eau de Cologne est plus efficace que le gel hydro-alcoolique? FAUX, car l’eau de Cologne titre généralement à moins de 70° d’alcool. Elle est donc moins efficace qu’un gel hydro-alcoolique pour détruire les virus. Mais c’est mieux que rien, ça sent bon et on en trouve partout en Turquie 😉
  • Boire du thé tue le Coronavirus? FAUX. C’est une rumeur que l’on aurait envie de croire, tant on absorbe de thé en Turquie. Mais malheureusement ce n’est pas prouvé scientifiquement. Donc buvez votre thé, ou tout autre boisson chaude, tant que vous voulez. ça ne vous fera pas de mal, mais ça ne vous immunisera pas non plus contre le Coronavirus.
  • Ce sont les Turcs qui ont inventé le premier vaccin contre le Coronavirus? VRAI. Özlem Türeci et Ugur Sahin sont un couple d’universitaires allemands, mais d’origine turque, qui ont élaboré le vaccin anti-covid-19 du groupe Pfizer. Le 9 novembre, le groupe était le premier à annoncer avoir un vaccin efficace à 90%. D’autres ont rapidement suivi. Maintenant, il ne reste plus qu’à attendre la mise sur le marché… pour une vaccination à grande échelle!

Bon courage à tous ceux qui ont dû malheureusement annuler ou reporter leur voyage à Istanbul ou ailleurs en Turquie, à cause de ce maudit Coronavirus.

Bon courage aussi à tous ceux qui vivent en Turquie et qui après avoir vécu cette situation très particulière du confinement à Istanbul doivent faire face à une crise économique inédite. Je continue de vous tenir informés très régulièrement s’il y a du nouveau sur la situation.

Et pensez à me suivre sur la page Facebook de Graine de Stambouliote, pour des petites news régulières de dernière minute.

Retrouvez également ces articles que j’ai eu le plaisir d’écrire pour d’autres médias pendant cette période de Coronavirus :

Courage, tout ceci sera bientôt derrière nous…