Début du voyage au Pays des Pharaons

Passer ses vacances en Egypte, voilà encore une bonne opportunité depuis Istanbul! Un des plus beaux voyages qu’il m’ait été donné de réaliser, tant la civilisation des Pharaons égyptiens est riche et incroyablement bien conservée. Un saut dans le temps, qui nous fait remonter plus de 4000 ans…

Nous voici donc partis en famille, avec nos 2 enfants de 8 et 11 ans pour un circuit de 11 jours à travers l’Egypte, fin octobre 2019.

Le trajet depuis Istanbul se fait en avion avec Pegasus qui propose des tarifs intéressants en vol direct depuis Istanbul, jusqu’à Hurghada. Par contre, nous atterrissons vers 00h30. Il nous faut alors rejoindre Le Caire avec une navette privée que nous avions réservée via Suntransferts (170€). Spacieuse avec ses 9 places, nous pouvons dormir durant les 6 heures de route qu’il nous faut parcourir avant d’arriver – enfin – à notre hôtel du Caire!

La nuit a été courte, mais qu’importe, après un petit-déj et une bonne douche revigorante, nous attaquons notre programme!

Visiter Le Caire en 3 jours

La première partie de notre séjour en Egypte, commence donc au Caire. Etape incontournable pour voir les fameuses pyramides! Nous résidons à l’hôtel Novotel El Borg qui – bonne surprise – nous a surclassés! Nous aurons donc en prime une jolie vue sur le Nil… (environ 200€ les 2 nuits pour 4).

Pour ce qui est des restaurants, nous n’avons pas repéré de bonnes adresses au Caire. Pour la petite anecdote, quand nous avons demandé à un égyptien dans la rue de nous indiquer un bon resto, celui-ci nous a répondu texto : « tu prends la rue, au bout tu tournes à gauche, et là y a un restaurant. Il s’appelle Mac Donald »! (mdr)

La citadelle du Caire

La citadelle du Caire est au programme de notre première journée. Nous nous y rendons en taxi, en milieu d’après-midi. La visite se fait tranquillement en 2 heures.

L’entrée de la Citadelle du Caire coûte 140LE par adulte (demi tarif pour les enfants).

Il s’agit d’une citadelle construite par le célèbre Saladin sur les hauteurs du Caire à la fin du 12ème siècle. Sa fonction était défensive, à l’époque des guerres saintes, mais elle accueillait aussi le siège du gouvernement de l’Egypte et la résidence royale. Fatimides, Ayyoubides, Mamelouks et enfin Ottomans s’y succèdent au cours des siècles, rajoutant chacun sa touche décorative!

mosquée El-Nasir Mohammed IbnbQalaoun, style mamelouk, Citadelle du Caire, Egypte,
Mosquée de style mamelouk dans la Citadelle du Caire

A l’intérieur de la Citadelle, tous les bâtiments n’étaient pas visitables lors de notre venue. Nous n’avons vu que les 2 mosquées et le petit musée de la police:

  • La mosquée Al Nasir Mohammed Ibn Qalaoun est mon petit coup de cœur! C’est une mosquée de style mamelouk qui date du 14ème siècle. Elle se forme notamment d’une vaste cour à ciel ouvert, entourée de colonnades.
  • L’autre mosquée, plus imposante car dominant la Citadelle, est la mosquée Mohammed Ali datée du 19ème siècle. Et là, je vous préviens que je vais pousser un petit coup de gueule… Et ça va faire mal! D’abord parce que ce Mohammed Ali n’est pas du tout boxeur (on m’aurait menti?!!), mais juste le vice-roi d’Egypte sous l’empire ottoman. Ensuite, parce que tout le monde me dit que le style de cette mosquée est copié sur la Sainte-Sophie d’Istanbul! (même mon guide Petit Futé l’écrit!). Et là je dis non! Ok, c’est une jolie mosquée, mais elle ne rivalise pas avec Sainte-Sophie. Qu’il y ait une inspiration, soit, puisque le style ottoman est fortement inspiré de Sainte-Sophie. Mais peut-on les comparer alors que 13 siècles séparent leur construction? Bref, c’est quand même une très jolie mosquée à voir. 😉
  • Rapidement, vous pouvez jeter un œil au musée de la police, même si je n’ai pas franchement aimé. Sans vouloir faire dans la sensiblerie, les vieilles photos de cadavres ou les maquettes de reconstitution d’attaques, c’est franchement glauque… Et pour parfaire le tout, les anciennes geôles avec leurs mannequins agonisants!

Par contre, ne manquez pas le panorama sur le Caire, cette mégalopole qui s’étend à vos pieds. Et si vous observez bien à l’Ouest, on peut déjà apercevoir les pyramides de Guizeh!

Notre première journée en Egypte, s’achève avec un petit tour en bateau à moteur sur le Nil. Avec leurs néons multicolores et la musique à fond, on se croirait au beau milieu d’une fête foraine. L’odeur du mazout, n’est pas franchement agréable, mais on passe quand même un bon moment. Par contre, négociez bien pour un tarif correcte…

balade en bateau sur le Nil au Caire en Egypte
La Caire by night vu du Nil

Les pyramides du Caire

C’est notre 2ème jour, et on est tous très impatients de voir enfin ces fameuses pyramides! A partir d’aujourd’hui, nous serons accompagnés d’un guide égyptologue et d’un chauffeur pour toutes nos visites. Ça représente un petit budget, mais c’est très appréciable. Cela permet d’avoir les explications d’un vrai guide égyptologue, de gagner du temps sur les transports et de s’éviter les incessantes sollicitations des rabatteurs.

Ces 2 prochains jours nous serons donc accompagnés de notre guide égyptologue Amel Hamdy (joignable sur whatsapp au +20 122 214 15 48). Comptez 190€ + 40€ de pourboire, pour ces 2 jours avec guide et chauffeur privé.

Le plateau de Guizeh

Nous arrivons en début de matinée sur le plateau de Guizeh, avant que le soleil ne tape trop fort, car en cette fin octobre il fait encore très chaud! La ville est toute proche dans notre dos, mais voilà les célèbres pyramides…

Pyramides de Kheops, Khephren, Mykerinos, du plateau de Guizeh, Le Caire, Egypte
Pyramides de Mykerinos (1er plan), Khephren, Keops (arrière plan)

Tout d’abord, il vous faut passer par le guichet. L’entrée sur le site coûte 160LE par adulte (demi-tarif pour les enfants). Si vous souhaitez visiter l’intérieur de la grande pyramide de Chéops, un supplément est demandé. Etant donné le prix et le monde qui encombre l’étroit passage descendant au cœur de la pyramide, nous ne prenons pas le supplément. D’autant qu’il est possible de pénétrer gratuitement dans d’autres pyramides!

Admirez donc ces 3 pyramides de Guizeh :

  • Chéops : la plus grande et la plus ancienne des trois est aussi la dernière des 7 Merveilles du monde antique encore debout;
  • Khephren : reconnaissable à son revêtement calcaire qui subsiste au sommet, elle est plus petite que Chéops mais est en surplomb;
  • Mykérinos : la plus petite et la plus récente des trois. Ce Pharaon était le successeur de Khephren, lui-même successeur de Chéops.

A côté de Chéops et Mykérinos, 6 pyramides plus petites étaient dédiées à des membres de la famille de Pharaon. C’est dans l’une d’entre elles que nous sommes descendus. Rien de très spectaculaire, si ce n’est la sensation de descendre dans un couloir très étroit et pentu qui n’a pas été conçu pour laisser remonter des êtres vivants… (mais il faut le faire!)

Avant de repartir, notre chauffeur nous conduit derrière les pyramides à l’emplacement d’un « parking à dromadaires« ! Nous pouvons faire un petit tour de 30 minutes, pour contempler un panorama magique sur les pyramides. Et des photos de famille inratables!

On reprend ensuite notre minibus qui nous conduit vers l’autre entrée du Plateau de Guizeh, où se situe le fameux Sphinx. (pas besoin de repayer, c’est inclus dans le prix du ticket!).

Le plateau de Dachour

Après cette belle entrée en matière, nous avons le temps de faire un saut dans une fabrique de papyrus qui se trouve à proximité. Puis nous poursuivons notre route vers d’autres pyramides, 20 minutes plus au sud. Une pause déjeuner est la bienvenue avant de pénétrer sur le Plateau de Dachour.

L’entrée au Plateau de Dachour coûte 60LE par adulte (demi-tarif pour les enfants).

Pyramide Rhomboïdale, plateau de Dachour, Le Caire, Egypte
Pyramide rhomboïdale de Dachour

Assez peu de touristes se rendent à Dachour, aussi nous avons la chance de profiter de ce site paisible, seuls au milieu du désert. Voici donc ce que nous pouvons voir sur le plateau de Dachour :

intérieur de la pyramide rhomboïdale, plateau de Dachour, Le Caire, Egypte
intérieur de la pyramide…
  • La pyramide Rhomboïdale : reconnaissable à sa forme tassée, elle est le résultat d’un changement de plan au cours de sa construction! La bonne nouvelle, c’est que depuis peu il est possible de descendre au cœur de cette pyramide. Et sans supplément! Sensation d’être seuls au monde après un dénivelé de 80 mètres, avec pour seule compagnie les grappes de chauves-souris qui veillent sur les lieux!
  • La pyramide noire : on ne fait que l’apercevoir depuis l’entrée de la Rhomboïdale. A moitié effondrée elle ne se visite pas.
  • La pyramide rouge : son nom lui vient du fait qu’elle avait jadis un revêtement rouge, mais qui a aujourd’hui disparu. La descente est aussi possible, mais on a déjà bien mal aux cuisses!

A 10 minutes de routes en remontant vers le Caire, notre dernière étape du jour sera le plateau de Saqqarah.

Le plateau de Saqqarah

L’entrée au plateau de Saqqarah coûte 140 LE par adulte (demi-tarif pour les enfants).

Pyramide à degrés du Pharaon Djoser construite par Imhotep, plateau de Saqqara, Le Caire, Egypte
Pyramide à degrés de Djoser

Saqqara est une immense nécropole qui s’étend à perte de vue dans le désert. D’innombrables tombeaux, que l’on appelle « mastaba » sont dissimulés sous nos pieds. Seul le complexe de Djoser et sa pyramide à degrés émergent à l’horizon :

  • Pyramide à degrés de Djoser : Le complexe funéraire de ce Pharaon est l’oeuvre de l’architecte génial que fût Imhotep, aux environs de 2700 av JC. Au fond de cette enceinte, se dresse la Pyramide à degrés. Au départ elle ne devait être qu’un mastaba, surmonté d’un étage pour les petites affaires que le défunt emporte dans son voyage… Et puis, Imhotep a rajouté encore 1, puis 2, puis 3 étages en réduisant progressivement les surfaces. Ainsi est née la première pyramide!
  • Mastaba de Ptah-Hotep (et son fils Akhet-Hotep) : le tombeau de ce vizir abrite des peintures délicates et incroyablement bien conservées!
peintures du mastaba de Ptah-Hotep, plateau de Saqqara, Le Caire, Egypte
peintures du mastaba de Ptah-Hotep à Saqqara

Allez, on est rincés… on rentre à l’hôtel alors que la nuit tombe déjà sur le Caire. Finalement, on va se le faire ce MacDo, et dodo!

Le musée du Caire

L’incontournable musée du Caire est aujourd’hui la plus grande collection sur l’Egypte antique! Dans quelques mois (c’est à dire dans au moins 1 an), un deuxième musée va ouvrir, près de Ghizeh. Celui-ci sera immense et bien plus moderne et aéré. D’extérieur déjà il est superbe! Mais le musée actuel de la place Tahrir devrait, lui aussi, rester en activité.

L’entrée au musée du Caire en journée coûte 300LE par adulte avec l’accès inclus à la salle des momies. (demi-tarif pour les enfants). Il est aussi possible de le visiter en soirée, quand il y a moins de monde et qu’il fait moins chaud. (mais c’est plus cher). Enfin, si vous souhaitez prendre des photos ou video avec un « vrai » appareil, il vous faut payer un supplément de 50LE pour les photos ou 300LE pour les vidéos. Par contre, avec votre smartphone, vous avez le droit de prendre photos et vidéos gratuitement! (valable dans beaucoup de sites d’Egypte).

Ce bâtiment de style néoclassique, renferme la plus grande collection de l’égypte antique, initiée par Auguste Mariette (un français pionnier de l’égyptologie!). Plein à craquer, tant en œuvres qu’en visiteurs, il faut parfois jouer des coudes. Mais qu’importe, on en prend plein les yeux. Et grâce à notre guide, on va à l’essentiel pour, en 2h de temps, voir les pièces maîtresses. Avec les explications qui vont bien, pour se repérer dans l’Histoire :

statue du scribe, égypte antique, musée égyptien du Caire
Le scribe
  • La statue du scribe assis avec son regard si « vivant » en cristal de roche
  • La statue du « maire du village », lui aussi a ce regard incroyable.
  • Les statues du couple Rahotep et Nofert en calcaire peint
  • Les statues colossales de Akhenaton
  • La salle des momies, parmi lesquelles Ramses II, est juste incroyable. En plus comme c’est la seule salle à être climatisée, vous aurez envie d’y rester plus longtemps! (Photos interdites dans cette salle)
  • Le trésor de Toutankhâmon! dont les fameux sarcophages et le masque en or. (Il est malheureusement interdit de prendre des photos dans cette salle aussi).
  • etc. car ce musée recèle une telle quantité de merveilles qu’il est impossible de toutes les citer…

Le quartier copte du Caire

Nous reprenons la navette pour nous rendre ensuite dans le Vieux Caire un peu plus au sud. En arabe, ce quartier historique s’appelle Misr el-Qadima. Ce qui m’interpelle tout de suite, car en turc Misir signifie Egypte! Ainsi que maïs puisque celui-ci était importé d’Egypte (tout s’explique!).

Mais ce quartier est surtout connu pour être le quartier des coptes. C’est à dire, les Chrétiens d’Egypte, qui seraient les descendants directs des égyptiens de l’antiquité. Leur langue est d’ailleurs celle qui se rapproche le plus de l’égyptien de cette époque.

Juste avant d’attaquer la visite, nous déjeunons dans le Souq El-Foustat qui a été crée tout spécialement pour les touristes. Donc pas très authentique, mais bien pratique!

Ensuite, pour pénétrer dans le Vieux Caire il faut d’abord passer un check-point. En effet, cette minorité copte, qui représente quand même 10 à 20% du peuple égyptien, bénéficie de protection renforcée (mais rien d’inquiétant).

Il y a plein de choses à voir dans ce quartier, à commencer par le musée Copte. Mais très franchement, après la visite du musée de ce matin, les enfants et nous sommes plutôt d’avis de faire l’impasse… Nous ferons donc les 2 églises les plus remarquables et une déambulation dans les ruelles :

  • Eglise suspendue : Son nom vient du fait qu’elle est construite sur les fondations d’une ancienne forteresse romaine. Elle est connue comme étant la plus belle des églises coptes du Caire. Et c’est vrai qu’elle est jolie, richement parée d’icônes. Mais aussi envahie de touristes!
  • Eglise Saint-Serge ou « église de la Sainte Famille » : Très jolie aussi, sa particularité est d’être située au-dessus de la cave où la Sainte Famille aurait vécu 3 mois. Petit rappel historique, quand le roi de Judée Hérode fait assassiner tous les nouveau-nés mâles, Joseph, Marie et l’enfant Jésus doivent fuir. C’est ainsi qu’ils arrivent en Egypte. En visitant l’église on peut descendre dans son sous-sol et voir cette cave. Pèlerins et curieux y défilent en continue!
quartier copte, chrétien, du Caire et Egypte
Vieille porte du quartier Copte du Caire

Dans ce quartier copte on a beaucoup apprécié de déambuler dans les petites ruelles presque souterraines. Une ambiance un peu feutrée, très différente du reste de la ville.

On termine notre programme de visites au Caire en milieu d’après-midi. On va tranquillement rentrer à l’hôtel récupérer nos valises, pour nous rendre désormais à la gare Ramses II. La première étape de notre circuit en Egypte est faite!


Et pour rejoindre notre deuxième étape à Assouan, nous avons opté pour un transfert original et astucieux. Nous dormirons cette nuit dans le train couchette qui relie Le Caire à Assouan. Je vous reparle de tout ça très bientôt, dans le tome #2 du récit de notre voyage en Egypte …