Certainement l’une des expériences les plus secrètes d’Istanbul car aucun guide papier, étonnament, ne la mentionne. Et pourtant, faire l’expérience d’une promenade en caïque sur la Corne d’Or, c’est l’occasion de revivre avec une douce nostalgie le Stamboul de Pierre Loti.

Mais revenons tout d’abord sur quelques éléments d’information, car peut-être que « Corne d’Or », « caïque » ou même « Pierre Loti » ne vous évoquent que vaguement quelque chose…

La Corne d’Or…

corne d'or en caïque à Istanbul

Corne d’Or

La Corne d’Or – Haliç – est un estuaire, formé par 2 rivières qui viennent se jeter dans la Mer de Marmara à l’entrée du Bosphore, en créant un port naturel en plein cœur de la capitale économique turque. Long de 7,5 km et large de 750 mètres, ses eaux calmes et peu profondes ne sont fréquentées que par quelques petits bateaux de pêche ou de rares bateaux-bus et offrent un contraste saisissant avec le Bosphore et sa multitude d’immenses tankers ou porte-containers! Sur la Corne d’Or, vous pourrez également profiter d’une douce promenade en caïque, que je vous recommande chaudement et que je vous détaille plus bas (alors, patience, encore un peu de culture générale avant de passer au récréatif!).

Donc, dès la fondation de Byzance, la Corne d’Or marquait la limite naturelle de la cité sur sa façade Nord. Une immense chaîne reliait la Pointe du Sérail à l’ancienne Tour de Galata (ce n’est pas celle que l’on visite aujourd’hui, mais ceci est une autre histoire!). Plus tard, sous l’Empire ottoman la Corne d’Or délimite encore le vieux stamboul traditionnel de la colline de Galata multi-confessionnelle.

Moins visités par les touristes, les quartiers qui s’organisent de part et d’autre de la Corne d’Or ne manquent pas de charme – les quartiers de Fener et Balat notamment – et la promenade le long de ses berges récemment aménagées, nous conduit à la Mosquée d’Eyüp, au pied du café de Pierre Loti, au musée Koç ou au parc Miniatürk…

Pierre Loti…

Ah, Pierre Loti… s’il y a bien un auteur français qui restera éternellement associé à la capitale ottomane, c’est celui-ci! Si Julien Viaud est son véritable nom, c’est sous le pseudonyme de Loti qu’il choisit de relater ses aventures stambouliotes à la fin du 19ème siècle. Il nous fait notamment partager dans son premier roman – Aziyade – son histoire d’amour avec une jeune ottomane.

corne d'or devant la colline pierre loti à istanbul turquie

colline Pierre Loti

Mais gardons pour un autre article les détails de la vie de Loti, ce qui nous intéresse aujourd’hui c’est qu’en passant sur la Corne d’Or, vous apercevrez dans la colline, au-dessus de la Mosquée et du cimetière d’Eyüp, le café Pierre Loti, situé à l’emplacement de sa demeure qu’il affectionnait tant et d’où il pouvait contempler la Corne d’Or et son stamboul tant aimé!

Les caïques…

caique ottoman sur la corne d'or à Istanbul Turquie

caïque ottoman

Caïque est le nom donné aux anciens bateaux à rames et éventuellement à voiles qui étaient utilisés en méditerranée orientale (nom qui ne peut que faire penser à une filiation avec nos actuels Kayak!). De taille variable, ces galères pouvaient comporter un grand nombre de rames, et donc de rameurs! Le musée de la Marine à Istanbul en présente une impressionnante collection, notamment les caïques des Sultans! Jusqu’au milieu du 19ème siècle, les caïques étaient massivement utilisés par les stambouliotes pour leurs déplacements quotidiens, avant que voitures et autres véhicules à moteurs ne viennent les supplanter.  Mais, mais, mais, … pour le plus grand bonheur de ceux avec qui je partage ce bon plan, il est aujourd’hui possible de remonter le temps…

Comment profiter d’une promenade en caïque sur la Corne d’Or?

Laisse les gondoles à Venise… viens faire un tour sur la Corne d’Or en caïque!

La compagnie Seyr-U Sefa vous propose de monter dans un caïque traditionnel, pouvant accueillir jusqu’à 6 personnes. Pas de rames pour cette version modernisée qui fonctionne avec un moteur électrique (offrant l’avantage d’être non polluant et silencieux pour profiter au mieux de la quiétude de la Corne d’Or!). Vous pourrez monter à bord principalement depuis l’embarcadère de Sütlüce ou sur sa rive opposée depuis l’embarcadère d’Eyüp. Pour y accéder il vous faudra peut-être prendre le taxi, qui est le moyen le plus rapide et simple pour y arriver. Les formules proposées sont :

  • traversée entre Sütlüce et Eyüp : 2,50TL par personne
  • trajet jusqu’au téléphérique (Pierre Loti) : 20TL par bateau (1-6 personnes)
  • trajet jusqu’à Miniatürk ou jusqu’au Musée Koç : 35TL par bateau
  • tour jusqu’à la 1ère île : 30TL par bateau
  • tour jusqu’à la 2ème île : 40TL par bateau
  • grand tour d’une heure : 120TL par bateau
les iles de la corne d'or à Istanbul Turquie

sur la Corne d’Or…

Nous avons opté pour le grand tour afin d’en profiter pleinement! En une heure, vous remonterez jusqu’au niveau de Miniatürk en passant par les deux petites îles, qui affleurent sous la colline Pierre Loti et qui sont le domaine réservée des grues, jarres et autres oiseaux. Le calme qui règne ici alors que la mégapole turque continue de s’agiter à l’horizon est une vraie bouffée d’oxygène! D’autant que par une chaude journée d’été, la brise au-dessus de l’eau est plus que bienvenue… sur le chemin du retour votre chauffeur vous proposera peut-être une pause çay (et simit pour les enfants!), puis vous redescendrez à hauteur du musée Koç avant de revenir à votre point de départ.

Pour prolonger votre journée vous pouvez tout à fait coupler cette promenade en caïque avec d’autres attractions. Je vous en propose 3 au choix :

  • grand tour en caïque sur la Corne d’Or + visite du musée Koç (demandez à votre chauffeur de vous arrêter à l’embarcadère du Musée)
  • trajet en caïque jusqu’à Miniatürk + visite du parc Miniatürk
  • grand tour en caïque sur la Corne d’Or + visite de la Mosquée Eyüp + colline Loti (téléphérique – café – cimetière) (demandez à votre chauffeur de vous arrêter à l’embarcadère situé au pied de la colline.

Voilà, j’espère que mon article vous aura intéressé et inspiré. N’hésitez pas à laisser un commentaire pour me donner votre avis (ou vos encouragements ;-)!