Une semaine au pays des fées…

Virée incontournable pour tous les Stambouliotes d’adoption – et autres voyageurs de bon goût! – la découverte de la Cappadoce, au cœur de la Turquie, en Anatolie. Nous avons testé, et validé! Retour sur une escapade de 8 jours/7 nuits en famille fin avril 2017

Pour y aller, l’avion est l’option la plus pratique. Environ 50€ aller-retour par personne depuis Istanbul avec la Turkish Airlines (repas et télé inclus! les enfants adorent et nous aussi!). En revanche, vous aurez deux aéroports possibles : Nevşehir ou Kayseri. Le premier est plus proche de votre destination finale (respectivement 20min et 1h), mais la majorité des vols seront pour Kayseri. Quoi qu’il en soit, arrivés à l’aéroport, nous conseillons aux familles la location d’un véhicule pour plus de liberté (compter environ 150-200€ la semaine).

Pour le choix de votre hébergement, c’est évidemment la pension en chambre troglodyte qu’il faut privilégier pour une expérience authentique et magique! Vos enfants adoreront le concept et pourront explorer les différents recoins de la pension.

Nous avons opté pour l’Amber Cave Suites à Göreme (pension familiale d’une dizaine de chambres creusées dans des cheminées de fées en surplomb du village. A 2 minutes du point le plus haut d’où vous pourrez admirer le coucher de soleil, et au petit matin, l’envol des montgolfières! ). Le soir, vous aurez un très large choix de resto dans le village, accessibles à pied (Nos meilleurs adresses, le Pumkin et le Debek : pensez à réserver!).

Enfin, prévoyez pour votre voyage de bonnes chaussures de marche et des lampes torches pour les visites de grottes et églises…

Hôtel troglodyte Amber Cave Suites à Göreme Cappadoce Turquie
Hôtel troglodyte – Amber Cave Suites à Göreme

Prix des musées de Cappadoce

Pour la visite des musées, si vous êtes résident en Turquie, je vous recommande chaudement la MüzeKart+ qui est valable pour tous les musées énoncés ci-dessous, à l’exception de l’Eglise sombre de Göreme (+15TL).

Si vous êtes touriste, vous pouvez vous procurer le MuseumPass Cappadoce. Valable pour une durée de 3 jours, pensez à regrouper la visite des musées concernés. Pour 110TL (prix 2019), il vous donne accès à quasiment tout : Musée de plein air de Göreme (45TL), Eglise sombre de Göreme (15TL), Musée de plein air de Zelve (15TL), Vallée d’Ilhara (30TL) et Monastère de Selime (15TL), Villes souterraines de Kaymakli (35TL) et Derinkuyu, etc.

Si vous êtes en Turquie pour un plus grand séjour, il y a aussi l’option du MuseumPass Türkiye à 315TL les 15 jours…

Mon itinéraire en Cappadoce

Voici donc notre planning sur 8 jours en Cappadoce, ce que nous avons testé et ce que l’on en a pensé :

Jour 1 – Arrivée à Göreme

Arrivée dans l’après-midi, visite du village et coucher de soleil depuis le point de vue. Premier Whaooo du séjour!

Jour 2 – Vallée d’Ilhara et Monastère de Selime.

  • Compter une heure 1/2 de route pour atteindre le village d’Ilhara. Suivre ensuite les panneaux « Ilhara Vadisi » pour commencer votre rando (garez la voiture ;-)). De là il vous faudra marcher environ 2h pour rejoindre Belisırma, ce qui vous aura permis de voir l’essentiel des églises troglodytes. Attention, en période estivale et week-end il y a beaucoup de monde au guichet! Mais si vous avez la MüzeKart+ ou MuseumPass Cappadoce (oui , oui vous l’avez!) vous évitez la queue et ça c’est vraiment chouette!!!
  • S’il y a beaucoup de monde vous pouvez ruser en empruntant le sentier qui longe la droite de la rivière, le gros du troupeau s’entassant bizarrement sur l’autre rive!
Vallée d'Ilhara en Cappadoce en Turquie
Vallée d’Ilhara
  • A mi-parcours, des restaurants sur l’eau vous permettent de prendre une pause au frais bien agréable, mais si vous pouvez attendre, vous en trouverez également à la sortie du parcours côté Belisırma. Notre conseil, ne pas s’arrêter au premier venu souvent pris d’assaut, mais un tout petit peu plus loin. Nous avons opté pour le dernier – le Tandırcı. Vous vous installez, après avoir retiré les chaussures de marche (c’est le pied!), sur des petits coussins à même le sol, dans une cabane sur pilotis avec les canards qui viennent vous réclamer quelques morceaux de pain (ou un kebab on n’a peut-être pas bien compris ;-)). Au menu, de bons poissons grillés!
  • Votre rando terminée, il vous faut retourner à votre voiture qui est restée sur le parking à Ilhara. Et c’est là que ça se complique (légèrement) car il n’y a pas de navette retour et il n’y a pas de taxis non plus (d’après l’un d’eux, un règlement leur interdit de travailler à cet endroit). Mais pas de panique, vous trouverez des taxis clandestins (no comment!) qui se feront un plaisir de vous ramener! A vous de négocier 😉 (pour info, nous avons payé 30TL).
  • Votre voiture récupérée, ne ratez pas la visite du Monastère de Selime (aussi appelé Cathédrale) à 10 minutes de route. L’entrée est toujours gratuite avec MüzeKart+ ou MuseumPass!

Jour 3 – Musée en plein air de Göreme, Avanos et le SarıHan.

Fresque de l'Eglise au Serpent - Yılanlı kilise - Musée de plein air de Göreme Cappadoce Turquie
Fresque de l’Eglise au Serpent – Yılanlı kilise – Musée de plein air de Göreme
  • L’incontournable Musée en plein air de Göreme vous prendra au moins 2h. L’entrée est incluse avec la MüzeKart+ ou MuseumPass. Pour les détenteurs de la MüzeKart+, il vous faudra par contre payer l’entrée de l’Eglise Sombre (+15TL par personne, les enfants également) mais celle-ci vaut vraiment le coup!
  • Pour déjeuner, vous pouvez filer sur la ville voisine d’Avanos. Pas un grand choix de resto mais nous avons opté pour Konak Çorba & Kebap Evi, peu cher mais copieux et de bonne qualité (comme toujours en Turquie, non?!!).
Atelier potier - Çarşı Seramik - Avanos Cappadoce Turquie
Atelier potier – Çarşı Seramik – Avanos
  • A Avanos, les hommes étant potiers de père en fils et les femmes tisseuses de mère en fille, nous vous suggérons de passer au Çarşı Seramik situé à l’entrée de la vieille ville. Cet atelier creusé dans le tuf est immense. Vous y trouverez une très grande quantité et diversité de poteries. Mais c’est surtout la bonne adresse des agences de voyage, donc flopées de touristes et prix pas très intéressants. Par contre, vos bambins pourront en 5 minutes, réaliser une poterie qu’ils pourront offrir à leur môman chérie… Payez 10TL pour leur oeuvre d’art et ressortez!

Une multitude de petits ateliers plus sympas se trouve juste dans les rues de derrière. Nous recommandons chaudement la boutique de Bircan qui vous accueille et vous explique patiemment son métier… en français (il a enseigné la poterie à Dijon!). Il réalise des pots très originaux bi et multicolores grâce au kaolin (j’ai maintenant un beau vase dans mon salon!).

potier bircan à Avanos Cappadoce Turquie
potier Bircan – Avanos
  • Si vous n’avez pas déjà assisté 100 fois à une démo de tapis et kilims, vous pouvez ressortir du centre-ville pour rejoindre la coopérative de femmes (demandez à Bircan qui vous donnera un plan!). La démonstration (gratuite, sans obligation d’achat ;-)) pourra vous être faite en français, depuis l’élevage de vers à soie jusqu’au déballage de tapis pendant que vous siroterez votre petit çay!
  • En fin de journée, un petit tour rapide dans le SarıHan (construit en 1249) à 9km d’Avanos vous donnera un aperçu de ces lieux d’hébergement que les caravanes empruntaient jadis sur la route de la soie. Entrée payante à 4TL (non inclus avec MüzeKart+ ou MuseumPass). Il est également possible d’y assister à une cérémonie de Derviches Tourneurs (ce que nous n’avons pas fait). Celle-ci a lieu tous les jours à 18h et à 21h (environ 25 euros!). Pensez à réserver via votre hôtel!

Jour 4 – Les cités souterraines de Kaymaklı et Derinkuyu et le Musée de Niğde ou Ortahisar

cité troglodyte, Kaymakli, Cappadoce, Turquie
Kaymakli
  • Prendre la voiture pour rejoindre Kaymaklı, la plus connue des cités souterraines. A l’entrée, vous trouverez des guides officiels qui vous feront faire la visite en français pour environ 70TL (l’entrée, elle, est évidemment gratuite avec la MüzeKart+/Museumpass!). Profitez-en pour vous faire bien expliquer les différents types de pièces et formes bizarres car vous retrouverez des choses similaires dans toutes les grottes et églises de votre séjour!
  • A quelques kilomètres vers le sud, vous atteignez Derinkuyu, l’autre cité souterraine hyper connue (jadis, les deux étaient reliées par un tunnel). Les claustrophobes se sentiront peut-être un peu mal à l’aise à mesure que vous descendrez de plus en plus profond, tête baissée, par d’étroits escaliers… mais les enfants, eux, se faufileront partout aisément! Sinon contentez-vous de Kaymaklı qui est un peu plus « spacieuse ».
  • Initialement, nous avions prévu de pousser encore plus au sud pour aller visiter le musée de Niğde, y voir les momies Hittites (mes enfants adorent les trucs glauques genre zombies!). Malheureusement nous n’avons pensé qu’au dernier moment que nous étions lundi, donc jour de fermeture des musées. Du coup, on a changé le programme et on est remonté par Ortahisar qui était une destination bien sympa aussi, dans un autre genre…
  • Donc nous voilà à Ortahisar, joli petit village avec son éperon rocheux en haut duquel nous avons une jolie vue sur la vallée (entrée payante, 2 TL/personne). Attention, un peu difficile et dangereux d’accès. En redescendant vous pourrez faire une dégustation de vins de grenade ou de mûre au pied du château. Faites également un tour dans la fabrique en onyx. Très beaux articles pour des souvenirs de qualité (j’avais déjà un vase d’Avanos, j’ai donc opté pour un pilon qui sera à la fois utile et décoratif dans ma cuisine!). Nous avons ensuite eu le temps de visiter le petit musée de la culture Folklorique, avec ses statues de cire pour s’imaginer la vie traditionnelle anatolienne, de l’agriculture à la cérémonie du Henné. (avec des petites anecdotes sur le port des chaussettes pour les hommes, que je vous laisse découvrir!)
  • En repartant, un petit coup d’oeil rapide au Monastère de Hallacdere, qui est bien mais sans plus, comparé à tous ceux que l’on aura pu visiter pendant ce séjour…

Jour 5 – Musée de plein air de Zelve, Paşabağı, vallée de Devrent, rando à cheval  et Çavuşin (oui, tout ça!)

  • Devinez quoi? Le Musée de plein air de Zelve se visite gratuitement avec la MüzeKart+ ou MuseumPass! Donc une petite rando s’impose dans ce site où vous verrez encore des églises et des pigeonniers… mais le site est tellement agréable! Comptez 2h pour la visite.
musée de plein air de Zelve, Cappadoce, Turquie
Zelve
  • En ressortant, arrêtez-vous à Paşabağı pour admirer les cheminées de fées qui présentent la particularité d’être comme collées par groupes de 2-3 avec leurs petits chapeaux gris bien posés sur leurs sommets. Dans une de ces cheminées, vous pourrez véritablement escalader l’intérieur! On est là dans un exercice un peu acrobatique réservé aux plus agiles et téméraires!
  • Non loin, passez donc jeter un oeil sur la Vallée de Devrent. Nous ne nous y sommes pas arrêté car nos estomacs criaient famine et pas de resto à proximité, mais vous verrez sur le bord de la route la fameuse « poule » ou le « dromadaire » formés par la géologie.
randonnée à cheval dans la vallée rose en cappadoce turquie
« I’m a poor lonesome cow-boy… » avec les Dalton Brothers
  • En fin d’après-midi après un peu de repos bien mérité, le ranch Dalton brothers vient nous chercher en minibus pour une rando à cheval et en famille au coucher du soleil, à travers les vallées roses et rouge… Notre petit cow-boy de 5 ans monte avec le guide et notre grand de 8 ans monte son propre cheval, dont la longe est tenue par le guide. Ainsi, toute la famille profite de l’expérience pleinement. Les 2h de rando passent très bien, avec une petite pause à mi-parcours dans le village de Çavuşin. L’occasion de monter à son sommet pour s’imprégner des lieux.

Jour 6 – Soğanlı et Monastère Keşlik 

village troglodyte de Soganli en Cappadoce Turquie
Soganli
  • Ce matin, nous refaisons 1h de route pour descendre sur Soğanlı, à travers des paysages désertiques. Arrivés à l’entrée du village, il vous faudra payer à la barrière (5TL par personne). Vous aurez ensuite 2 routes. La première en face de vous mène à deux premières églises. Faites ensuite demi-tour pour prendre l’autre route vers 3 autres églises. Vous pouvez le faire à pied mais en famille nous conseillons de garder la voiture et faire des stops. Les dernières se feront forcément à pied.
  • Pour déjeuner, nous nous sommes arrêtés au Soğanlı Cappadocia Restaurant, qui se situe à l’entrée du village, au niveau de la barrière. L’adresse est très agréable pour déjeuner dans un jardin, sous les arbres fruitiers, avec de belles assiettes bien généreuses. Le maître de maison vous accueille en français!
monastere de keslik à côté de soganli en cappadoce turquie
monastère de Keslik
  • Sur la route du retour, en arrivant vers Mustafapaşa, un panneau sur votre gauche vous indique le Monastère de Keşlik. Arrêtez-vous ! L’entrée est payante (10TL/personne, gratuit pour les enfants). Le gardien des lieux, qui y vit à l’année avec sa femme vous fera la visite, en français, en vous éclairant de sa lampe torche les très belles fresques racontant toute la vie de Jésus… A l’issue de la visite, votre hôte vous offre le thé pendant que vos enfants pourront jouer avec les petits chats!

Jour 7 – Vallée Rose – Uçhisar

randonnée dans la vallée Rose Cappadoce Turquie
Vallée Rose
  • Aujourd’hui, une belle rando au programme! On gare la voiture au point de vue (Sun Set) situé sur la route qui va vers Urgüp. L’incontournable Vallée Rose – Güllüderes’offre à nous! C’est parti pour 2-3h de marche dans ce site somptueux où vous ne pourrez pas rater vos photos tellement le site est photogénique! Au-delà des églises que vous rencontrerez, le plaisir est surtout dans le fait de marcher sur ce sentier sableux qui serpente entre les cheminées de fées. On est saisi par le calme et l’absence de toute technologie dans ce petit coin du bout du monde aux roches roses, blanches et jaunes. Les abeilles bourdonnent de plaisir dans les fleurs sauvages, tandis que des apiculteurs s’affèrent calmement tels des astronautes au-dessus de leurs ruches multicolores. Y-a pas à dire, c’est beau!
  • Retour sur le parking, bien fatigués, nous apprécions une pause bien méritée sur les fauteuils des vendeurs de fruits secs, à observer le panorama.
  • Après un peu de repos à l’hôtel, nous partons en fin d’après-midi vers Uçhisar en passant par Ürgüp. Nous avions lu beaucoup de beaux commentaires sur Uçhisar, mais franchement, ce village a été LA grosse déception du séjour. Autant le versant qui domine la vallée de Göreme offre une jolie vue depuis d’élégants hôtels, autant l’autre versant est sans intérêt. La ville nouvelle s’étale sans charme… On gare la voiture et on se dirige vers le « Château d’Uçhisar » dont l’entrée, payante à 7.5TL/personne (y compris les enfants) nous semble bien excessive comparée à tout ce que l’on a pu voir jusque là. D’autant qu’hormis l’escalade de ses 238 marches et la vue, il n’y a rien d’autre à découvrir. Bref, notre avis sur Uçhisar, c’est que c’est beau de loin mais sans intérêt de près…

Jour 8 – Kayseri et vol retour vers Istanbul.

Avant de rejoindre l’aéroport, nous avons encore le temps de nous arrêter dans le centre ancien de Kayseri pour flâner dans son bazar. Retour progressif à la vie animée et trépidante qui nous attend à Istanbul…

Les montgolfières de Cappadoce

Me voilà arrivée à la fin de mon article, et vous allez me dire que je n’ai pas parlé des Montgolfières, emblèmes de la Cappadoce. Alors, ceci sera ma conclusion. Bien-sûr que vous pourrez être tentés par le vol en ballon, mais sachez qu’il faudra vous lever très tôt (vers 4h du mat!), que c’est assez cher (150 à 200€/personne) et que les enfants ne sont pas autorisés pour des questions de sécurité.

Si vous ne pouvez pas voler en ballon, ne soyez pas trop déçu. En revanche, nous vous recommandons fortement de vous lever, au moins une fois, à 5h pour contempler le vol des montgolfières dans le ciel de Cappadoce! C’est magique de voir le soleil se lever dans un ciel qui pétille de ces dizaines de bulles colorées…

montgolfières (ballons) dans le ciel de cappadoce en turquie
Montgolfières sur la Cappadoce

Voilà pour ce premier séjour découverte de la Cappadoce en famille! C’est sûr que ça nous a donné envie d’y revenir… N’hésitez pas à partager en commentaire vos propres expériences et conseils.